L'initiative French Tech Une ambition collective en faveur des startups françaises

French Tech est une marque

French Tech, c'est le numérique au sens large qui représente tous les acteurs de l’ écosystème de startups français.

French Tech, c’est la reconnaissance des territoires en France où le numérique est présent et où les conditions de croissance sont réunies. C’est la légitimité pour les hommes et les femmes œuvrant au développement du numérique à la plus grande échelle possible.

Une initiative de l'état

Lors de ses vœux de début d’année, Fleur Pellerin, alors ministre chargée des PME, de l'Innovation et de l'Économie numérique, a ré-officialisé l’initiative French Tech qu’elle avait lancée fin novembre 2013.

Elle déclarait alors : « L’initiative French Tech c’est d’abord une ambition : construire un grand mouvement de mobilisation collective pour la croissance et le rayonnement des startups numériques françaises. L’objectif, c’est de tout faire pour que les prochains Google naissent et se développent ici, en France et en Europe »

Telle est l’ambition de French Tech, un label pour la France du numérique tant à l’échelle nationale qu’internationale permettant l’émergence des grandes startups de demain.

Les 3 grands axes de la french tech

L'initiative French Tech se compose de 3 objectifs :

insuffler une dynamique collective

Insuffler une dynamique collective la plus large possible en faveur de la croissance et du rayonnement des startups tant via l'étendard commun French Tech que grâce à la labellisation des métropoles French Tech.

Soutenir l’accélération

L'état met à disposition un fonds de 200 M€ géré par la BPI France pour encourager le développement d’ « accélérateurs de startup  » privés.

Renforcer l'attractivité à l'international

Un fonds de 15 M€ est mis à disposition pour renforcer la visibilité et l’attractivité internationale de l’écosystème français des startups.